L'équipe 1 manque de réussite

11 septembre 2017 - 19:04

Après la défaite cruelle en Coupe de France, notre équipe 1 n’a pas eu le temps de cogiter. Directement reversée au troisième tour de la toute nouvelle coupe de Nouvelle-Aquitaine. Au programme, une équipe de D1 deux-sèvrienne : l’Es Pinbricière.

Nos garçons se déplacent donc avec l’envie sincère de reprendre leur marche en avant, malgré quelques absences.

On commence à en prendre l’habitude, l’équipe prend le match par le bon bout. Les locaux sont sevrés de ballons, et le duo Théo Delmarle – Olivier Rousseau contrôle parfaitement l’entre jeu, sur une pelouse qui ne permettait pas de développer beaucoup de chose... Sur le côté gauche, le jeune Alexis Akpa crée des décalages et met, presque systématiquement, la défense à revers. Néanmoins, cette domination reste stérile : Vincent Autef et Emmanuel Neves ne trouvant pas la faille, au sein d’une défense regroupée.

Défensivement, il n’y a pas grand-chose à signaler, si ce n’est un coup-franc lointain repoussé par notre gardien. Les locaux pratiquent un jeu direct qui ne surprend pas la charnière Prioux-Nouhaud qui anticipe bien les coups.

Juste avant la mi-temps, Olivier Rousseau provoque dans la surface et obtient un pénalty sur une main. Pénalty repoussé par le gardien adverse. Là-dessus, les deux équipes sont renvoyés au vestiaire.

A la reprise, notre équipe est moins appliquée, les passes sont moins précises et cela crée quelques brèches pour les locaux qui n’arrivent pas à en profiter. L’entrée de Maxime Desvignes et d’Antonin Floze rythme un peu mieux l’attaque mais notre domination demeure sans récompense. Dès la 70eme les locaux ont décidé qu’une séance de tir aux buts serait la bienvenue. Ainsi, ils ferment le jeu et ne lâchent rien pour garder leur cage inviolée, malgré les tentatives de Gildas Moukambi. Leur stratégie est payante, puisqu’au bout des 90 minutes, rien n’est marqué.

Une fois encore, la qualification passera par la loterie des tirs aux buts. Et de nouveau ce sont nos adversaires qui l’emportent…

Notons quand même qu’après trois matchs officiels, et malgré deux éliminations, l’équipe reste invaincue cette saison. Le travail des « loustics » de Jean-Luc Charrier se ressent. Maintenant place au championnat, à Nord 17, samedi prochain.

Commentaires

LE CSG RECRUTE