Chasseneuil-Saint-Georges Football Club : site officiel du club de foot de CHASSENEUIL DU POITOU - footeo

Le CSG FC n'y arrive pas

21 novembre 2017 - 07:45

Laleu 2-1 CSG FC

Dimanche, les garçons de l’équipe première se déplaçait à La Rochelle pour y affronter Laleu, solide leader de la poule. Après une grosse semaine d’entraînement, Jean-Luc Charrier enregistrait le retour de Vincent Autef, d’Olivier Rousseau et de Théo Delmarle. Côté absent : Mathias Pajaud était suspendu et Thomas Charpentier s’est blessé mardi.

C’est donc sous le soleil rochelais que l’arbitre donne le coup d’envoi. Les ciel et blanc se positionnent bas sur le terrain. L’objectif est clair, travailler en bloc afin de laisser le moins d’espace possible à cette équipe de Laleu. L’entame de match est de bonne qualité. Le trio Debacker-Rousseau-Delmarle densifie le milieu de terrain. Sur les côtés, Paul Declein et Maxime Desvignes tentent de percuter et de combiner avec les milieux axiaux afin de servir Emmanuel Neves, bien souvent esseulé à la pointe de l’attaque. C’est un bon match de football, les deux équipes jouent bien au ballon mais les occasions sont rares lors de ce premier acte. Coté visiteur, notons la volée manquait de Manu suite à un beau mouvement collectif. Pour le reste, même si les locaux dominent, ils ne se montrent pas vraiment dangereux, Valentin Joyeux et Pierre Prioux veillant parfaitement.

L’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires sur un score nul et vierge fort logique. A la reprise, nos garçons repartent sur les mêmes bases. Le bloc compact empêche les verts et rouges de développer leur jeu. Mais suite à une faute anodine, l’artificier local propulse le ballon dans la lucarne d’un Pierre-Eliott Sirot battu. C’est dommage. Suite à ce premier but encaissé, Paul Declein cède sa place à Romain Machado. Peu de temps après sur un ballon long, la défense renvoie mal le cuir… l’attaquant local peu alors venir défier Pierre Eliott, qu’il élimine d’un bon crochet avant de pousser le ballon dans le but vide. A 2-0, Max Desvignes est remplacé par Charly Casadebaig, et l’équipe passe à deux pointes. Les ciel et blanc reviennent dans la partie et ce sont eux qui font le jeu. Théo Delmarle ressort parfaitement un ballon et continue son effort. Il profite d’une approximation d’alignement pour venir fixer le gardien et décaler Manu qui marque. A 2-1, les locaux ne sont plus aussi sûrs d’eux. Malgré quelques tentatives, le score en reste là… C’est dommage. Mais cette défaite est encourageante. Il y a eu du contenu, de l’envie et de la détermination. Il ne manque plus que le brin de réussite pour faire basculer les scores.

 

CSG FC (2) 0-0 Cernay

La réflexion préliminaire à ce match vaut également pour la seconde réserve. Avec un total de 13 absents, blessés et suspendus, il est bien difficile de composer des équipes compétitives. C’est donc avec un groupe amoindri (numériquement parlant) que les garçons de David Monnereau retrouvent la pelouse des Ecluzelles. En face, une équipe de Cernay qui se présente avec ses valeurs et ses qualités.

Parlons peu, parlons bien, la première occasion du match est à mettre à l’actif des visiteurs. Sur le coup d’envoi, l’ailier droit s’en va au but et frappe à l’entrée de la surface. Le ballon est dévié en corner par notre gardien. Mais peu à peu, les ciel et blanc relèvent la tête et se mettent dans le sens de la marche. L’omniprésence de Terence Hovens et la vivacité de Dylan Mezui et d’Antonin Floze permettent de se créer des situations qui ne sont pas vraiment dangereuses. Qu’importe, il y a de la volonté et compte tenu du contexte, c’est déjà bien. On ne va pas se mentir, les quelques spectateurs présents sur le bord de la pelouse n’ont pas assisté à du grand football. C’était un match engagé - sans pour autant être violent. Nos milieux de terrain Nicolas Joyaux et Julien Boutant réussissent à prendre le dessus et à lancer des coups notamment avec Gildas Moukambi.

La mi-temps renvoie les garçons au chaud. Le ¼ d’heure sert à corriger les deux/trois choses qui n’allaient vraiment pas. Il sert surtout à David Monnereau à rappeler que le résultat passerait par une grande cohésion et de la solidarité.

Le jeu reprend sur les mêmes bases qu’en première mi-temps, avec deux équipes qui ne veulent rien lâcher. Kevin Rogeon Sr et Joachim Baudinière prennent un peu plus les couloirs pour essayer de créer un surnombre offensif, sans succès. Dès lors, il faut tenir pour ne pas concéder une deuxième défaite cette saison. Sur un corner, le ballon est capté par notre gardien qui est bousculé, ce qui lui fait relâcher la balle. Le ballon est rendu aux ciels et blanc par l’arbitre. Il n’y aura pas grand-chose d’autre à signaler si ce n’est une frappe de Kevin Rogeon Jr repoussée sur la ligne par un défenseur visiteur dans les 5 dernières minutes.

C’est, malheureusement, un bon 0-0. Dans un championnat à défaut de ne pouvoir gagner, il faut savoir ne pas perdre. Et, compte tenu du contexte, cette équipe a eu les ressources nécessaires pour s’en sortir…

 

 

Oyré/Dangé (2) 6-0 CSG FC (3)

L’équipe 2 étant tout juste 11 sur la feuille de match, l’équipe 3 l’était aussi. Elle se déplaçait à Dangé-Saint-Romain pour y affronter la réserve de l’ESOD.

Notons d’entrée, qu’il n’y a pas grand-chose à reprocher aux 11 malheureux et qui subissent les absences et des uns et des autres. Le match commence, et rapidement les garçons de Tony Texier encaissent deux buts, un peu immérités dans le jeu. Peu de temps avant la mi-temps, ils ont l’occasion de revenir à 2-1. Julien Lafuie obtient un bon coup-franc à l’entrée de la surface de réparation suite à une belle manœuvre collective. Le capitaine Guillaume Augé prend la responsabilité de la botter. Mais sa frappe est repoussée sur la barre par l’excellent gardien local.

Le second acte reprend avec une série de blessures qui ne font rien pour arranger les choses. Guillaume Augé (béquille) et Valentin Moinard (adducteurs) viennent rejoindre François Guillon au rang des joueurs « sur une jambe ». Malgré les douleurs, les trois finissent tout de même le match afin de ne pas laisser leur partenaire à 10. Au milieu de terrain Ilakiane Tillay tente de poser le jeu mais il est bien souvent seul pour réussir les coups. Maxime Mouate, ailier 2.0 (avec sa jambe bionique) prend le couloir et tente de percer la défense locale sans réussite. Notons également la bonne partie de JB Gardien, remplaçant attitré de Celestin Arlot, dans les cages. Pour en revenir au score, les 4 buts encaissés en seconde mi-temps sont pour ainsi dire anecdotiques.

Le score est certes lourd, mais de l’aveux général, les locaux étaient bien plus forts. Il n’y a pas de regret à avoir et il faut se servir de ce genre de partie pour préparer les matchs suivants, à commencer par Naintré (3) la semaine prochaine aux Sablières. Enfin, il était plaisant de retrouver une tête connue en bleu. Ce match marquait le retour de Baptiste Caillaud sous nos couleurs après un an loin des terrains.  

Commentaires

LE CSG RECRUTE

...

Derniers inscrits au concours

David Mesmin
Inscrit depuis le 29/11/17
Fabien Lefebvre
Inscrit depuis le 28/11/17
Staff
ERIC  ROY
ERIC ROY
Inscrit depuis le 23/11/17