Chasseneuil-Saint-Georges Football Club : site officiel du club de foot de CHASSENEUIL DU POITOU - footeo

Le ciel était clair pour le CSG

19 décembre 2017 - 07:27

CSG FC 4-2 Aytré

Pour ce dernier match de championnat avant la trêve hivernale et les festivités de fin d’année, notre équipe fanion reçoit Aytré, qui alterne le bon et le moins bon en cette première partie de championnat (3 victoires pour 5 défaites avant le match). Il s’agit pour nos joueurs de repartir de l’avant après le cruel scénario de Courlay. Prudence donc, surtout après une semaine délicate due aux intempéries annulant l’entrainement de jeudi, tout ceci combiné à un terrain particulièrement sablé.

D’entrée de jeu, les joueurs du 17 imposent leur rythme dans le jeu et mettent de l’impact. Nos joueurs ne sont pas dans leur assiette et sont débordés. Dès la 12ème minute, sur une perte de balle dans le rond central, le milieu d’Aytré casse notre ligne défensive d’une passe dans le dos. L’ailier gauche rentre dans la surface et délivre à son coéquipier du couloir droit une offrande au niveau du point de pénalty pour ajuster sereinement Pierre-Elliot notre portier.

Ce but a le don de réveiller notre équipe, qui rentre enfin dans son match. Plus entreprenante, elle tente de poser le pied sur le ballon et multiplie les attaques placées. Sans succès, l’équipe d’Aytré étant compacte et le terrain n’aidant pas au développement du beau jeu.

La lumière va venir d’Emmanuel Neves à la ( ?) minute. Sur une attaque côté droit, Neves reçoit la balle à l’angle de la surface, rentre sur son pied gauche. Ne trouvant pas une solution d’un coéquipier, il tente sa chance du coin de la demi-lune et voit sa frappe se loger dans la lucarne opposée, crucifiant le gardien adverse ! les locaux reviennent logiquement à la marque.

La fin de première période se résume à une bataille au milieu de terrain dont personne ne sort réellement vainqueur. Le CSG aurait même pu rentrer aux vestiaires en menant au score puisque Maxime Desvignes, parti dans le dos de la défense, ajuste le portier adverse d’une frappe sublime mais est signalé hors-jeu alors qu’il semblait en position licite au départ. L’arbitre siffle la mi-temps sur ce fait.

Au retour des vestiaires, la situation est toujours équilibrée mais après quelques minutes de jeu, d’une frappe spontanée en une touche des 30 mètres,  l’attaquant d’Aytré parvient à lober Pierre-Elliot qui, surpris par la promptitude de cette action, ne parvient à claquer la balle hors de sa cage. Aytré mène 2-1 et la crainte majeure est alors de voir nos joueurs sombrer, notamment mentalement.

Mais heureusement pour notre équipe fanion, ce n’est pas le cas ! Nos joueurs reprennent le jeu en main et confisquent davantage le ballon aux charentais. Plus agressifs et allant chercher Aytré plus haut, ils récupèrent de nombreux ballons dans la moitié de terrain adverse ce dont va profiter Desvignes qui, suite à un ballon récupéré très haut, est lancé dans le dos de la défense et parvient à ajuster le gardien en deux temps. L’égalisation fait clairement pencher le momentum en faveur du CSG, qui pousse encore pour arracher la victoire. Dylan Mezui, entré en jeu pour la dernière demi-heure, percute en permanence sur son côté droit, suppléé par Charly Casadebeig sur le côté gauche. A la Xème minute, suite à un dégagement délicat de la défense charentaise sur un centre, Olivier Rousseau est sur le deuxième ballon aux 18 mètres et a tout son temps pour ajuster le portier adverse. Petit filet, 3-2.

Aytré va alors user de longs ballons pour tenter de se rapprocher à nouveau de la cage de « P-E ». Mais le bloc défensif est très solide et permet à notre gardien de ne pas être inquiété. Au contraire, sur une nouvelle offensive locale à la 85ème, le très remuant Mezui est à la réception d’un nouveau centre : 4-2, le match est plié.

Le CSG a fait le boulot, se replace à hauteur de l’adversaire du jour (9 points) avec un bilan un peu plus honorable (2v, 3n, 4d) ce qui va permettre au club de passer des fêtes plus sereinement et de se replacer dans le championnat pour le deuxième partie de saison.

 

 

Ingrandes 6-2 CSG FC (2)

Après la défaite face à Thuré/Besse de la semaine passée, la réserve devait réagir pour rester au contact de la tête de la poule. Or c’est tout l’inverse qui s’est produit sur la pelouse d’Ingrandes, samedi soir.

Il y avait 12 garçons présents, on ne peut pas parler d’équipe tant la prestation individuelle et collective fut insipide. Le match commence pourtant pas trop mal pour les joueurs de David Monnereau. En effet, après avoir subis quelques instants les garçons ouvrent le score par Jérémy Eyermann. Ce dernier reprend de volé un ballon mal dégagé par la défense locale. Cette ouverture du score ne permet pas aux gars de s’installer durablement dans le camp adverse. Au contraire, sur un mauvais dégagement de la défense, l’attaquant local se retrouve seul à l’entrée de la surface et vient tromper notre gardien. C’est le début du festival offensif des locaux. Ce premier but est rapidement suivi d’un deuxième, d’une frappe croisée qui finit sa course dans la lucarne. Ce but va (un peu) secouer les garçons qui égalisent par Antonin Floze, à la réception d’un centre venu de la droite. A partir de là, plus rien ne se passe. Les joueurs semblent totalement ailleurs. Un troisième but sur pénalty puis un quatrième vont venir alourdir le score en faveur d’Ingrandes, et cela avant la mi-temps.

Le deuxième acte est à l’image de la première mi-temps. Dès la reprise, le coup-franc de l’artificier local finit dans la cage. Puis le sixième but arrive rapidement suite à un face-à-face de nouveau remporté par le n°9 d’Ingrandes. Notons tout de même que nos joueurs ont obtenus deux pénaltys, tous deux tirés hors cadre… Les vacances sont l’occasion de faire le point individuellement afin de revenir avec de l’envie en deuxième partie de saison.  

 

Vicq/Gartempe (2) 1-3 CSG FC (3)

Les garçons de Tony Texier se rendaient à Vicq/Gartempe pour y affronter la réserve locale. L'objectif est clair : bonifier les bons résultats des semaines passées et sortir de la zone rouge. Disons le d'entrée, c'est un sans faute !

L'entame de match est à la hauteur de l'enjeu. L'équipe réalise un très bon premier quart d'heure. Elle profite de ce temps fort pour ouvrir le score par l'intermédiaire de Sylvain Trochut qui est à la réception d'un corner de Maxime Mouate. L'ouverture du score galvanise les ciel et blanc qui maintiennent leurs efforts et surfent sur leur énergie. Ainsi Thomas Lamburu, à la 20' minute tente une percée depuis le côté gauche, et est récompensé puisque sa tentative finit au fond avec la complicité involontaire du gardien local.

Cette première mi-temps est d'une intensité folle puisque Vicq se relève enfin. Ils mettent un peu le pied sur le ballon et sur leur première incursion dans le camp du CSG, réussissent à réduire le score. Mais c'est mal connaître l'intrépidité de notre seconde réserve, bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les savates. Dès lors, les ciel et blanc reprennent leur marche en avant. Tel Hannibal devant les Alpes, ils ne reculeront devant rien. Sur un nouveau corner, l'ailier Maxime Mouate dépose le ballon sur Maxime Grimaud dont la reprise est repoussée par le portier local. Néanmoins, Max a bien suivi et marque donc en deux temps. Sur ce l'homme en noir renvoie tout ce petit monde au vestiaire. 

La deuxième mi-temps est à mettre sous le signe de la rigueur et de la solidité défensive. Baptiste, Betrand, Guillaume et Thomas réalisent une superbe partie en contenant les assauts (plus nombreux) des locaux. Quand ces quatre là sont pris, Celestin Arlot s'emploie avec autorité. Sur le plan offensif, il n'y a plus grand chose à se mettre sous la dent. Mais qu'importe, la victoire est belle peu importe les conditions. Cette victoire permet donc aux gars de Tony Texier de sortir de la zone rouge et d'aborder dans de meilleures conditions la seconde partie du championnat. 

 

 

PS: Merci à MM. Bailly et Fleveau pour les résumés. 

Commentaires

janv.
19:30
Espace Mérovée - Saint Georges les Baillargeaux
mai
19:30
Espace Mérovée - Saint Georges les Baillargeaux
mai
08:00
Complexe des Sablières
sept.
07:00
Allée des Platanes - Saint Georges les Baillargeaux

LE CSG RECRUTE